Logiciel : « Lexalytics (Salience et Semantria) »

Logiciel : « Lexalytics (Salience et Semantria) »

LexalyticsFondée en 2003, la société Lexalytics propose aux consultants, aux startups et aux entreprises, à travers ses produits Salience et Semantria, des services logiciels d’Analyse de Texte  (ou de Fouille de Texte).

Lexalytics s’adresse aussi aux structures éducatives et aux organisations sans but lucratif, avec des tarifs réduits annoncés de 50%.

Une vingtaine de langues peut être prise en charge par ses produits.

Lexalytics définit sur son site web l’Analyse de Texte comme un processus de détermination et de collecte d’informations à partir d’une masse de texte non structurée comme des messages Twitter, une collection d’articles scientifiques, ou des critiques de restaurants. L’objectif des systèmes mis en oeuvre par Lexalytics vise principalement à répondre à trois questions :

  • Qui parle, et de qui / de quoi sont-ils en train de discuter ?
  • Que disent-ils ?
  • Comment se sentent-il ?

Les réponses à ces trois catégories de questions peuvent être appréhendées par les principales fonctionnalités d’Analyse de Texte de Lexalytics.

1. L’extraction d’entités nommées :

Identifier les entités nommées signifie reconnaître les données textuelles correspondant par exemple aux personnes, à leurs coordonnées, aux lieux, aux organisations, aux produits, aux marques …

2. Les thèmes :

L’Analyse de Texte permet ici d’isoler les indices contextuels et de déterminer le contexte des entités à travers les thèmes et les facettes, en identifiant les contextes de discussion.

3. Les catégories :

Les catégories sont de l’autre côté du « contexte déterminant » forgé à partir des thèmes. Les thèmes sont extraits de manière entièrement automatique, et les catégories doivent y être configurées à l’avance. Certaines catégories peuvent être automatiquement générées, d’autres construites sur la base de requêtes de recherche, ou de classificateurs d’Apprentissage Automatique (Machine Learning), ou encore de catégories basées sur Wikipedia.

4. Les intentions :

Les intentions sont des « prédictions de comportement futur ».

Lexalytics permet par défaut l’analyse de quatre types d’intentions :

  • Acheter
  • Vendre
  • Recommander
  • Quitter

L’outil Salience permet de personnaliser ses recherches d’intentions, en tenant compte du fait que la langue d’une intention varie considérablement d’un secteur à l’autre (le mot « retour » peut par exemple avoir plusieurs sens).

5. L’analyse des sentiments :

L’analyse de sentiments a ici vocation à montrer ce que les consommateurs pensent de leur sujet de discussion. Un document textuel sera positif, négatif, ou neutre. En complément, des scores seront assignés pour identifier la force du sentiment, aux entités, aux thèmes, aux facettes, et au document en général.

6. La récapitulation :

La récapitulation permet ici aux humains d’avoir une compréhension résumée et rapide d’un long document (200 pages par exemple). Cette fonctionnalité permet notamment de résumer plusieurs entités (des centaines de rapports de recherche par exemple) portant sur le même objet.

Pour en savoir plus sur Lexalytics : https://www.lexalytics.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *