Atelier : « Compétences clés en Analytique de l’Ecriture Académique – Construire un pont de la Recherche à la Pratique »

Dans le cadre de LAK17, l’atelier “Compétences clés en Analytique de l’Ecriture Académique – Construire un pont de la Recherche à la Pratique” (Writing Analytics Literacy – Bridging from Research to Practice) se déroulera le 13 et 14 mars 2017.

Les organisateurs de cet atelier sont :

  • Simon Knight, Aspirant (Research Fellow) en Analytique de l’Ecriture Académique au Centre d’Intelligence Connectée (Connected Intelligence Centre), à l’Université de Technologie de Sydney.
  • Laura Allen, Doctorante au département de Psychologie à l’Université d’Etat d’Arizona.
  • Andrew Gibson,  Aspirant (Research Fellow) en Analytique de l’Ecriture Académique au Centre d’Intelligence Connectée (Connected Intelligence Centre), à l’Université de Technologie de Sydney, et Doctorant et Enseignant vacataire ( Sessional Academic) à l’Ecole de Systèmes d’Information de l’Université de Technologie de Queensland (QUT), à Brisbane.
  • Danielle McNamara est Professeur de Psychologie à l’Université d’Etat d’Arizona, où elle dirige le Laboratoire de Science de l’Apprentissage et de Technologie Educative.
  • Simon Buckingham Shum est Professeur d’Informatique de l’Apprentissage à l’Université de technologie de Sydney, où il dirige le Centre d’Intelligence Connectée (Connected Intelligence Center).

La présentation de l’atelier indique que définie de façon large, l’Analytique de l’Ecriture Académique (Writing Analytics) implique la mesure et l’analyse de textes écrits, dans le but de comprendre les processus et produits d’écriture dans leur contexte éducatif.
Elle précise que l’Analytique de l’Ecriture Académique (Writing Analytics) vise à améliorer les contextes éducatifs dans lesquels l’écriture est le plus important. Ainsi, le but principal de l’Analytique de l’Ecriture Académique (Writing Analytics) est d’aller au-delà de l’évaluation des textes séparés des contextes, en passant plutôt à une étude plus nuancée de la façon dont l’Analytique peut être efficacement déployée dans différents contextes d’écriture. L’Analytique de l’Ecriture Académique (Writing Analytics) vise donc à utiliser l’Analytique pour développer une compréhension plus approfondie des compétences d’écriture.

L’atelier sera axé sur:

  • la mise à disposition d’un tutoriel sur les outils clés pour la recherche et la pratique en Analytique de l’Ecriture Académique (Writing Analytics), en mettant en évidence les ressources, les pratiques et les outils existants.
  • la création d’une banque de données d’échantillons à partir desquels des vignettes d’apprentissage pourraient être développées.
  • la création d’une «liste de souhaits» de ressources pour aider les praticiens dans leur apprentissage des compétences clés de l’Analytique de l’Ecriture Académique (Writing Analytics), y compris l’élaboration d’un cadre décrivant les types de contextes pédagogiques dans lesquels des outils particuliers pourraient être intégrés.

L’atelier propose donc de fournir à la fois des éléments didactiques pratiques et la création de ressources.

Cet atelier s’adresse à un large éventail de participants à LAK17, y compris : les étudiants et les chercheurs qui participent activement à la recherche en écriture, à l’analyse de texte ou à l’Analytique de l’Ecriture Académique (Writing Analytics); les éducateurs dans les écoles, les universités et les entreprises; les dirigeants et les décideurs; Et les entreprises actives ou potentiellement actives sur le terrain.

Les participants sont particulièrement invités à réfléchir à la question suivante : «Comment puis-je utiliser l’Analytique de l’Apprentissage pour améliorer l’écriture des élèves ?», que ce soit en tant que spécialiste des technologies, ou en tant qu’enseignant.

Pour en savoir plus : http://wa.utscic.edu.au/events/lak17wa/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *